Menu
Artisanat Nouve Artisanat Nouve

​« Pour une offre de services innovante en matière d’économie et de formation »


Elu le 2 décembre dernier, Jean-Pierre GROS est le nouveau Président de la Chambre régionale de métiers et de l’artisanat (CRMA) de Nouvelle-Aquitaine. Dans un contexte de structuration du réseau des CMA et de réforme territoriale, il donne sa vision et les principaux objectifs d’une mandature qu’il souhaite marquée par l’action, la coopération et l’innovation.




Jean-Pierre GROS, artisan mécanicien à Limoges, également Président de la CMA de la Haute-Vienne, débute un mandat de 5 ans à la Présidence de la CRMA de Nouvelle-Aquitaine.
Jean-Pierre GROS, artisan mécanicien à Limoges, également Président de la CMA de la Haute-Vienne, débute un mandat de 5 ans à la Présidence de la CRMA de Nouvelle-Aquitaine.
L’artisanat constitue un secteur extrêmement riche et divers composé de pas moins de 250 métiers différents. Les artisans assurent un service de proximité à la population et jouent un rôle essentiel dans l’aménagement du territoire. Avec 126 000 entreprises et 345 000 actifs du bâtiment, des services, de l’alimentation et de la fabrication, l’artisanat est la première entreprise de la région Nouvelle-Aquitaine.

Pour Jean-Pierre GROS, élu Président de la CRMA de Nouvelle-Aquitaine le 2 décembre dernier, «il est clair que nous venons de changer d’échelle. La réforme territoriale engagée en 2014 a conduit récemment à l’agrégation des ex-régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes. Il va sans dire que nous sommes aujourd’hui face à un paysage complètement remodelé. La Loi Notre, 3e et dernier volet de cette réforme, fait de la région la collectivité territoriale responsable du développement économique sur son territoire et non plus seulement la collectivité chef de file de cette compétence. Et nous devons être en mesure de discuter rapidement avec cette instance régionale renforcée.»

​Inventer de nouvelles manières de travailler

Le paysage des Chambres de métiers est lui aussi différent de ce qu’il était il y a 5 ans, lors des dernières élections. L’organisation des CMA est impactée à la fois par la réforme territoriale et la réforme du réseau des métiers. La principale mission de la CRMA a été confiée par le législateur : à ses missions traditionnelles de coordination de l’action des départements dans le domaine de l’économie et de la formation, initiale et continue, s’ajoute désormais une mission de structuration et de mutualisation des fonctions supports du réseau. «Nous devons fédérer et alléger les charges des CMA départementales et des CMAI.» explique le nouveau Président. «L’édification de la CRMA est la priorité absolue de notre mandat. C’est notre défi à tous. »

Une situation nouvelle qui impose à la CRMA et aux 12 départements de la région de coopérer, quelles que soient les sensibilités politiques, à la construction d’un modèle qui permette de partager les moyens et les ressources de manière équitable. «Mais, nous ne résumerons pas notre action à la seule péréquation économique entre les départements et n’allons pas non plus construire une strate supplémentaire au millefeuille. Nous devons bel et bien inventer de nouvelles manières de travailler. Il s’agit pour la Chambre régionale de métiers de donner les moyens aux CMA de garantir la mise un œuvre d’une offre de service de proximité du même niveau de qualité sur l’ensemble du périmètre régional. Cette offre de services sera construite en collaboration avec les élus et les personnels des Chambres départementales.»

​Pour une offre de services innovante

​« Pour une offre de services innovante en matière d’économie et de formation »
Répondre aux objectifs de rationalisation du réseau est un véritable enjeu.« Mais, je souhaite que nous allions beaucoup plus loin» lâche Jean-Pierre GROS « et prouver que notre réseau est capable de construire une offre de services innovante qui réponde aux besoins des entreprises, des jeunes et de nos partenaires. La CRMA doit être un véritable laboratoire d’idées, un centre de ressources au profit de tous.»

Dans le domaine du développement économique tout d’abord, les collaborateurs de la CRMA ont engagé un travail contributif au Schéma régional de développement économique, de l’innovation et de l’internationalisation de la Nouvelle-Aquitaine (SRDEII). «Nous avons élaboré une offre de services qui correspond à la fois aux attentes des artisans en matière d’accompagnement et aux axes prioritaires du Conseil régional. Il est nécessaire de poursuivre notre travail en direction des entreprises en matière d’appui aux filières, de création-reprise, de développement et de transmission des entreprises. Sans oublier les services proposés aux collectivités locales. Nous devons continuer de démontrer que l’artisanat est un secteur économique à part entière.»

Dans le cadre de la formation ensuite. «La formation initiale est capitale pour l’avenir des entreprises. Les apprentis d’aujourd’hui sont nos salariés de demain et dans bien des cas les futurs chefs d’entreprises. Les 11 CFA de l’artisanat forment chaque année près de 14 000 apprentis dans quasiment tous les départements de la Nouvelle-Aquitaine. C’est un atout essentiel qu’il convient de cultiver pour lequel la CRMA devra porter d’une seule voix l’offre de formation régionale. Notre mission est de tout mettre en œuvre pour accompagner les métiers traditionnels mais aussi les nouveaux métiers avec des modes de formation qui s’adaptent aux attentes du marché du travail, aux nouveaux modes de transmission des compétences, au besoin de chacun d’être en capacité de se former tout au long de la vie.» A ce titre, la formation continue permet chaque jour à des salariés et chefs d’entreprises de développer des compétences « terrain », directement exploitables en entreprise. Pour Jean-Pierre GROS, la dimension régionale offre «l’opportunité d’imaginer des programmes de formation continue innovants, d’investir dans l’ingénierie pédagogique, dans les formations de type « e-learning » et dans l’élaboration d’une démarche marketing percutante.» 





Twitter
Facebook
Google+
Rss

Document sans nom
AGENDA


Document sans nom
L'ECONOMIE


Document sans nom
LA FORMATION


Document sans nom
L'ARTISANAT


Document sans nom
NOS DERNIERS TWEETS

@bernard_stalter rencontre @karinedesroses et les #artisans de la Vienne #CMA86... https://t.co/7kMI5hOwX4 https://t.co/GXZflrO34y
Lundi 31 Juillet - 06:44
Datadock : les CMA reconnues pour la qualité de leurs formations https://t.co/AEOkxLhlFT
Vendredi 28 Juillet - 14:19
RT @capmetiers: #Apprenti ou futur apprenti, toutes les #aides en @NvelleAquitaine 📂 https://t.co/JCtS59N8h0 #apprentissage #NouvelleAquita…
Vendredi 28 Juillet - 09:07


Partager ce site
Document sans nom
ACTUALITES L'ARTISANAT
   
Nationales et régionales Les chiffres clés
Départementales Les études et synthèses
  Les collectvités territoriales
LA CRMA Les partenaires
  Les organisations pro.
Les élus  
Les missions  
Les comptes financiers  
Les appels d'offres  
Document sans nom
L'ECONOMIE LA FORMATION
   

L'appui aux filières

URMA : l'ambition formation

La création-reprise

Information / orientation
Le développement Olympiades des métiers
La transmission Apprentissage / alternance
Les collectivités Formation continue
  Conseil de la formation
  Examens Taxis et VTC
Document sans nom
PRESSE CONTACT
Espace presse La CRMA
  Les CMA
A LIRE Les CFA
Le livre blanc  
Le marché du travail NEWSLETTER
 
A SUIVRE !  
Annuaire de liens