Menu
Artisanat Nouve Artisanat Nouve

CRMA & Artisanat de Nouvelle-Aquitaine
CRMA & Artisanat de Nouvelle-Aquitaine



A la une !

​Réforme du dispositif de l’Acre : ce qui va changer en 2020

​Réforme du dispositif de l’Acre : ce qui va changer en 2020
Un décret du 20 novembre 2019 vient supprimer la prolongation de l'exonération de cotisation sociale à compter du 1er janvier 2020 pour la deuxième et troisième année d'activité, qui était jusqu'alors possible pour les micro entrepreneurs.
Ce décret vient également diminuer le taux d'exonération de charges sociales en le ramenant de 75% à 50%.
Ces mesures s'appliquent aux micro entrepreneurs qui créent leur activité à partir du 1er janvier 2020, les micro entrepreneurs ayant débuté leur activité avant cette date continuent à bénéficier des dispositions actuellement en vigueur, avec cependant, une mesure transitoire concernant les taux d'exonération. En effet, ces derniers sont ramenés à 25 % au lieu de 50% et 10% au lieu de 25% pour les nouvelles périodes de quatre trimestres à compter du 1er janvier 2020.

Sources : Décret n° 2019-1215 du 20/11/19 - JORF du 22/11/19
www.portail-autoentrepreneur.fr - 03/12/19

11/12/2019
 

Les chiffres de la création d'entreprise en 2018 - Zoom sur les repreneurs


Notez
15 Janvier 2020



L'édition 2019 du Tableau économique de l'artisanat de l'ISM sur la création d'entreprise confirme une hausse de la dynamique entrepreneuriale avec une progression de 14 % des créations d'entreprises artisanales soit 1/4 des créations d'entreprises. Toutes les régions sont concernées par cette croissance.
La plupart des secteurs d'activité bénéficient de cette hausse : + 17 % dans les activités de services et de l'artisanat de fabrication ; + 11 % dans le BTP et + 4 % dans l'alimentation.
68 % des créateurs d'entreprise ont opté pour le statut d'entreprise individuelle (dont 26 % relèvent du régime micro-entrepreneur).
L'étude fait un zoom sur la reprise d'entreprise à partir d'une enquête menée par l'ISM auprès d'un échantillon de 1200 repreneurs d'entreprises artisanales :
- le mode d'installation est de plus en plus atypique : l'effectif moyen est de 2,3 salariés ; les reprises sans salarié sont moins fréquentes dans le BTP (13 %) au contraire des activités de services (40 %) ;
- 53 % des repreneurs étaient étrangers à l'entreprise qu'ils ont rachetée ;
- 47 % des transmissions ont été occasionnées par le départ à la retraite du dirigeant ;
- le coût de la reprise est généralement plus élevé que la création ex nihilo ; il est variable en fonction du secteur et de la taille des entreprises ;
- 3/4 des repreneurs étaient auparavant salariés (dont 1/4 dans l'entreprise reprise).

Sources : 
infographie "les chiffres de la création d'entreprise" - Baromètre de l'artisanat - ISM - nov 2019
Tableau économique de l'artisanat - Les chiffres de la création d'entreprise - Zoom sur les repreneurs - ISM - nov 2019
veille.infometiers.org - 14/01/20




Nouveau commentaire :
Twitter

Merci pour votre participation ! N'oubliez pas de bien indiquer vos noms et prénoms à la fin de votre texte… Les commentaires peuvent faire l'objet de modération a postériori dès lors qu'ils dépassent les limites du respect…

Document sans nom
ACTUALITES L'ARTISANAT
   
Nationales et régionales Les chiffres clés
Départementales Les études et synthèses
  Les collectvités territoriales
LA CRMA Les partenaires
  Les organisations pro.
Les élus  
Les missions  
Les appels d'offres  
Document sans nom
L'ECONOMIE LA FORMATION
   

L'appui aux filières

URMA : l'ambition formation

La création-reprise

Information / orientation
Le développement Olympiades des métiers
La transmission Apprentissage / alternance
Les collectivités Formation continue
  Conseil de la formation
  Examens Taxis et VTC
Document sans nom
PRESSE CONTACT
Espace presse La CRMA
  Les CMA
A LIRE Les CFA
Le livre blanc  
Le marché du travail NEWSLETTER
A SUIVRE ! Le logo CRMA
Annuaire de liens