CRMA & Artisanat de Nouvelle-Aquitaine
ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER
Menu
Artisanat Nouve Artisanat Nouve

Les élus de Nouvelle-Aquitaine réunis en AG à Bordeaux


Les élus de la Chambre régionale de métiers se sont réunis lundi 20 mai 2019 à Bordeaux en Assemblée générale avec un temps préalable d'échanges dédié à la réforme du réseau et au projet de construction de la future Chambre de région.





Découvrez le rapport moral du Président Gros

Nous sommes à un moment historique de l’histoire de notre réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat.
 
Ce rapport moral est consacré, comme vous pouvez l'imaginer pour une large part à l'impact sur notre réseau des lois « choisir son avenir professionnel » et « plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises ».
 
Il vous convaincra aussi je l'espère que nous disposons déjà des clés qui nous permettront de réussir la transformation que nous imposent les textes :
- grâce à notre ADN basé sur une culture collaborative portée par l'écoute, le respect et la co-construction,
- Un projet de mandature qui a anticipé sans le savoir un devenir vers une Chambre de région.
- Un plan d'actions et une mobilisation de toutes nos compétences pour réussir l'étape du 1er janvier 2021
 
La première loi, déjà adoptée au moment de notre AG de novembre dernier, la seconde votée en dernière lecture par l'Assemblée Nationale en avril auront sur les missions et l'activité de nos chambres un impact sans commune mesure avec la presque totalité des réformes qu'a pu connaître notre réseau par le passé.
 
Comme toute réforme d'envergure, ces deux lois présentent pour nos établissements des risques comme des opportunités nouvelles, et  à coup sûr des changements de fond et de forme que nous les Elus sommes en charge de mettre en œuvre avec la mobilisation de nos Collaborateurs pour accompagner cette transformation.
 
Quelques repères simples pour nous remémorer l'ampleur de la tâche  à venir,

Concernant la loi « choisir son avenir professionnel » tout d'abord :
 
- Transfert de la compétence apprentissage des régions aux branches, fin de la notion de carte d'apprentissage et libéralisation de l'offre de formation,
- Financement, au nombre de contrats, du fonctionnement des CFA porté par les branches au travers des Opérateurs de compétences.
- Reconnaissance de nouvelles modalités de formation professionnelle comme la formation en situation de travail par exemple
- Obligation de mettre en place pour les activités de formation une démarche qualité,
- Suppression de la mission confiée aux consulaires d'enregistrement des contrats d'apprentissage.
 
De tous ces bouleversements surgissent des inquiétudes pour nos CFA sur le volet financement de nos investissements, de la prise en charge des coûts pour les apprentis sur les volets hébergements et restauration, et même craindre la concurrence infra régionale pour certains territoires où l’économie est plus fragile.
 
Nous pouvons également imaginer des opportunités, une fois passée la période transitoire sur les premiers mois de la réforme, et voir un financement du fonctionnement de nos CFA plus avantageux que le mode de financement actuel.
 
Concernant la loi « PACTE » :
  • Suppression du caractère obligatoire du SPI
  • Création d’un registre unique des entreprises et disparition de l'activité d'enregistrement des formalités par les CFE dans sa forme actuelle
  • Accentuation des mutualisations avec le réseau des CCI, fusion évitée grâce à l’action de lobbying du réseau bien relayée par CMA France.
  • Bien entendu la création de la Chambre de Région au 1er janvier 2021.
Ce que ces lois ont en commun par rapport à notre réseau c'est bien de nous bousculer, de nous pousser vers la mise en place d'un nouveau modèle économique et d’une nouvelle organisation territoriale.
 
Face à ce type de situation la réaction humaine a souvent le même trait commun.
 
A l'incrédulité « ça ne se fera pas », succède le combat pour s'opposer au changement.
Combat que nous avons d'ailleurs mené collectivement, de façon cohérente et avec quelques succès, qui nous a permis de choisir en partie notre destin et d’éviter soit la fusion avec les CCI, soit l’absorption par les régions ou même l’orientation vers une logique purement privée qui aurait pu nous être réservée.
 
Au combat aurait pu succéder l’abattement pour finalement nous engager vers une situation subie.
 Il n’en n’est rien en ce qui nous concerne !
 
Dans notre démarche il n'y a pas et il n'y aura pas de temps ni de place pour l’abattement.
Non pas parce que nous sommes différents des institutions ou des individus qui connaissent de telles épreuves mais parce que nous nous sommes déjà préparés à transformation choisie.
 
En effet tout depuis de 2 ans nous prépare à trouver collectivement les réponses aux défis qui s'ouvrent à nous :
- La dynamique de changement nécessaire  est présente dans notre projet de mandature et chacun des projets que nous portons.
- La démarche collective de notre réseau pour réussir sa transformation est cultivée depuis le début de notre mandature dans notre principe de co-construction, basé sur la confiance et l’implication des départements tant au niveau politique que technique.
 
 Le fondement de cette dynamique reste attaché à  nos valeurs partagées que sont la coopération et le respect.
 
- Notre capacité d'adaptation qui nous permet de réinterroger régulièrement nos objectifs et nos projets comme nous venons justement de le faire pour tenir compte de cette nouvelle échéance du 1er janvier 2021.
 
C'est précisément sur ce sujet de la préparation de notre future chambre de région que je souhaite focaliser la suite de mon intervention.
Nous aurons dans quelques instants un point de notre ordre du jour détaillant les  propositions du groupe régional sur l’avenir du réseau.
 
Parmi celles-ci, je souhaite mettre l’accent  sur quelques points essentiels:
 
- Nous sommes concrètement entrés dans cette phase de préparation depuis la fin 2018 et la constitution du groupe de travail  régional sur l'avenir du réseau,
  • Nous avons déjà identifié des points clés de notre future organisation qui s'appuiera sur le rôle politique et opérationnel des départements et respectera les missions dévolues au niveau régional dans le cadre de la loi.
 
- Nous avons devant nous un chantier technique extrêmement important sur de nombreuses thématiques (Stratégique, Ressources humaines, organisationnel, juridique, financière…) qui nécessiteront une implication forte non seulement des Elus mais également des SG, des directeurs régionaux, des directeurs départementaux  et de l'ensemble de nos équipes.
 
Nos 11 établissements publics, leurs élus et l'ensemble des collaborateurs s'engagent dès aujourd'hui dans la préparation de notre chambre de demain.
 
Cet engagement nous amène à conforter nos actions issues du projet de mandature car elles nous préparent sur le fond comme sur la forme à la construction de notre nouvelle maison commune.
La présentation qui va suivre sur l'avancement de nos feuilles de route nous le confirmera.
 
Nos avancées, nous les devons aussi à la qualité de nos partenariats que ce soit avec l’Etat, la Région ou l’Europe.
Vous retrouverez cette dimension décrite dans les rapports de nos commissions.
 
Concernant plus particulièrement la Région, en plus du programme d’actions économiques partagées, nous sommes à la veille de déposer, en partenariat avec les CCI, un projet ambitieux qui répond parfaitement au nécessaire accompagnement des TPE à la transformation numérique.
 
Forts de la confiance collective qui nous anime, forts du projet de mandature dont nous nous sommes dotés et des compétences qui sont les nôtres, confortés par l'appui et  la confiance que nous manifestent nos partenaires et encouragés par la méthode de travail que nous mettons en place, nous relèverons dans l'année et demi qui vient le défi de la construction de notre nouvelle chambre.
 
Je vous remercie








Document sans nom
ACTUALITES L'ARTISANAT
   
Nationales et régionales Les chiffres clés
Départementales Les études et synthèses
  Les collectvités territoriales
LA CRMA Les partenaires
  Les organisations pro.
Les élus  
Les missions  
Les appels d'offres  
Document sans nom
L'ECONOMIE LA FORMATION
   

L'appui aux filières

URMA : l'ambition formation

La création-reprise

Information / orientation
Le développement Olympiades des métiers
La transmission Apprentissage / alternance
Les collectivités Formation continue
  Conseil de la formation
  Examens Taxis et VTC
Document sans nom
PRESSE CONTACT
Espace presse La CRMA
  Les CMA
A LIRE Les CFA
Le livre blanc  
Le marché du travail NEWSLETTER
A SUIVRE ! Le logo CRMA
Annuaire de liens