Menu
Artisanat Nouve Artisanat Nouve

Ouverture des candidatures pour les prix entreprises et environnement 2018


Les prix entreprises et environnement sont un concours national, organisé par le ministère de l'environnement et l'Ademe, qui récompense, chaque année, les actions et projets exemplaires portés par les entreprises dans le domaine de l'environnement.




Pourquoi participer ?

  • Devenir une entreprise de référence, dont l'engagement en faveur du développement durable est reconnu par un jury de professionnels. 
  • Valoriser votre engagement auprès de vos publics et de vos partenaires, y compris en interne. 
  • Bénéficier d'une reconnaissance officielle de votre innovation par le ministère et l'Ademe. Les lauréats seront mis en valeur par différents supports de communication à grande diffusion (reportage vidéo, site internet, dossier de presse...). 
  • Participer au "European Business Awards for the Environment" : concours européen organisé tous les deux ans par la Commission européenne. 
    Les prix entreprises et environnement sont l'étape française de ce concours européen.
    En cohérence avec le rythme de ce concours, le ministère et l'Ademe choisissent d'un commun accord les meilleurs dossiers parmi les gagnants des deux dernières années des prix entreprises et environnement, afin de transmettre dans les différentes catégories de prix définies au niveau européen un nombre de dossiers de candidatures compatible avec les règles de participation à ce concours européen. 

Qui peut poser sa candidature ?

Les candidatures aux prix entreprises et environnement sont ouvertes aux entreprises exerçant une activité en France.
Les candidatures présentées par des associations ou groupements d'entreprises sont admises.
Les candidats peuvent présenter aux prix entreprises et environnement des réalisations qui ont lieu en France ou à l'étranger, menées à bien par elles ou en partenariat avec d'autres acteurs. 

Quelles sont les catégories ?

Dans chacune des cinq catégories des prix, un grand gagnant est désigné.
 

  1. Économie circulaire : entreprises qui appliquent les sept piliers de l’économie circulaire définis par l’Ademe : approvisionnement durable, éco-conception, écologie industrielle et territoriale, économie de la fonctionnalité, consommation responsable, allongement de la durée d’usage, recyclage.
  2. Lutte contre le changement climatique : entreprises qui trouvent des solutions (pour elles-mêmes ou pour les autres)  face au défi climatique, pour à la fois s’adapter au changement climatique ou réduire l’impact négatif des entreprises sur le climat (mesurer les émissions de gaz à effet de serre, intégrer le risque climatique dans la planification stratégique, utiliser les énergies renouvelables, réduire sa consommation énergétique, augmenter son efficacité énergétique, réduire sa consommation de ressources...).
  3. Meilleure déclaration de performance extra-financière volet environnemental : communication, information à l’ensemble de leurs parties prenantes et prise en compte dans leur rapport annuel de gestion des impacts directs et indirects sur l’environnement du fait de leur activité par les entreprises.
  4. Biodiversité et entreprises : entreprises qui développent les meilleures pratiques portant sur la préservation ou la restauration de la biodiversité. 
  5. Innovation dans les technologies et les modèles économiques : entreprises de tous secteurs y compris le secteur des éco-technologies (eau, déchets, air, sols, performance énergétique, énergies renouvelables, ville durable...) qui ont mis sur le marché  une innovation en matière de produit, de procédé, de service ou de modèle d'affaire distinct de l'économie de la fonctionnalité de la catégorie économie circulaire. 






Twitter
Facebook
Google+
Rss





Document sans nom
Près de chez vous

Document sans nom


Nos derniers tweets
Artisans et apprentissage dans la Vienne : jamais l’un sans l’autre "Apprenti(e) ? Non mais ça va pas !" Les cliché… https://t.co/5V4vsdWkH3
Samedi 26 Mai - 10:15
Apprentissage : des centres de formation au top Le constat est implacable : on apprend bien dans des locaux de qual… https://t.co/o2omcyBUbD
Vendredi 25 Mai - 10:34
Des taxis amateurs bientôt autorisés en milieu rural, réactions dans le sud de la Charente-Maritime Le gouvernement… https://t.co/ui2DMk9MC5
Mercredi 23 Mai - 12:50
Document sans nom
ACTUALITES L'ARTISANAT
   
Nationales et régionales Les chiffres clés
Départementales Les études et synthèses
  Les collectvités territoriales
LA CRMA Les partenaires
  Les organisations pro.
Les élus  
Les missions  
Les appels d'offres  
Document sans nom
L'ECONOMIE LA FORMATION
   

L'appui aux filières

URMA : l'ambition formation

La création-reprise

Information / orientation
Le développement Olympiades des métiers
La transmission Apprentissage / alternance
Les collectivités Formation continue
  Conseil de la formation
  Examens Taxis et VTC
Document sans nom
PRESSE CONTACT
Espace presse La CRMA
  Les CMA
A LIRE Les CFA
Le livre blanc  
Le marché du travail NEWSLETTER
 
A SUIVRE !  
Annuaire de liens