Menu
Artisanat Nouve Artisanat Nouve

CRMA & Artisanat de Nouvelle-Aquitaine
CRMA & Artisanat de Nouvelle-Aquitaine



A la une !

600 CFA interrogés dans le cadre d’une enquête Flash «Modèles économiques» : des résultats encourageants

©La Rochelle Photo
 
En octobre 2020, France compétences a lancé une enquête auprès de d’environ 600 CFA. L’objectif est d’analyser les impacts du nouveau mode de financement du coût-contrat sur leurs modèles économiques ; les effets de la crise de la Covid 19 ont également été pris en compte. Ce nouveau mode de financement a été introduit par la loi Avenir professionnel et cette enquête réalisée dans le cadre de l’une des missions de France compétences : l’observation des coûts de la formation.
Les CFA sont 81% à identifier des avantages au nouveau système de financement. Ils estiment bénéficier d’une meilleure prévisibilité des recettes, d’une harmonisation des financements entre CFA et d’une augmentation des ressources. Toutefois, 95% d’entre eux rencontrent certaines difficultés : gestion administrative complexe des contrats, temps plus long entre facturation et encaissement des contributions OPCO, difficile définition des frais annexes. Autant d’éléments qui inviteraient à créer une nouvelle relation entre les OPCO et les CFA.

Source : www.francecompetences.fr - 18/12/20

07/01/2021
 

Près de 150 000 apprentis formés en 2018-2019 [Baromètre ISM/MAAF]


Notez
16 Septembre 2020



Près de 150 000 apprentis formés en 2018-2019 [Baromètre ISM/MAAF]
Le baromètre de l'artisanat ISM/MAAF consacré aux principaux chiffres de l'apprentissage révèle une hausse des entrées en apprentissage en 2018-2019 : près de 150 000 apprentis ont été formés dans les entreprises artisanales (+ 2 %). Le secteur de l'alimentation est le seul où l'on constate un recul des effectifs (- 2 %). Avant la crise sanitaire, on constate une dynamique plus forte dans les régions de l'ouest que dans celles de l'est.
La crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 a contraint près de 25 000 apprentis à cesser leur travail en entreprise en raison des fermetures administratives (surtout dans la coiffure, les soins de beauté, les commerces de fleurs et les activités de réparation, hors automobile) ; le chômage partiel a concerné notamment l'artisanat du bâtiment.
Plus de la moitié des jeunes sont formés aux métiers de l'artisanat par la voie de l'apprentissage (surtout dans les métiers de l'alimentation et du BTP, tandis que la voie scolaire prédomine dans la fabrication).
Le baromètre fournit également des données sur le taux d'emploi des apprentis 7 mois après leur sortie de formation : ce taux est largement supérieur à celui des élèves formés par voie scolaire, et augmente avec le niveau de diplôme. Un apprenti sur deux est embauché par l'entreprise qui l'a formé. 

Sources : http://veille.artisanat.fr - 10/09/20




Document sans nom
ACTUALITES L'ARTISANAT
   
Nationales et régionales Les chiffres clés
Départementales Les études et synthèses
  Les collectvités territoriales
LA CRMA Les partenaires
  Les organisations pro.
Les élus  
Les missions  
Les appels d'offres  
Document sans nom
L'ECONOMIE LA FORMATION
   

L'appui aux filières

URMA : l'ambition formation

La création-reprise

Information / orientation
Le développement Olympiades des métiers
La transmission Apprentissage / alternance
Les collectivités Formation continue
  Conseil de la formation
  Examens Taxis et VTC
Document sans nom
PRESSE CONTACT
Espace presse La CRMA
  Les CMA
A LIRE Les CFA
Le livre blanc  
Le marché du travail NEWSLETTER
A SUIVRE ! Le logo CRMA
Annuaire de liens