CRMA & Artisanat de Nouvelle-Aquitaine
ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER
Menu
Artisanat Nouve Artisanat Nouve



Presse : Transitions et proximité, l’année de tous les défis pour les #CMA


[24 janvier 2020] L’artisanat se porte bien en Nouvelle-Aquitaine. Avec 150 000 entreprises, le secteur est entrainé par des créations toujours plus nombreuses dans les métiers des services et du bâtiment. La micro-entreprise (71% des créations) continue son inexorable ascension et l’engouement pour la formation en apprentissage se confirme (11 000 apprenti.es dans les CFA, + 4,8%). Une dynamique à laquelle les CMA contribuent directement avec leurs partenaires et l’appui du Conseil Régional, avec une offre modernisée et de nouveaux services en direction des entreprises dont il convient toujours de mieux connaitre les besoins et attentes. Dès cette année, une nouvelle coopération est d’ailleurs engagée en ce sens avec les Urssaf de Nouvelle-Aquitaine. Dans un contexte d’ouverture à la concurrence de l’apprentissage, de structuration du réseau et densification de l’artisanat, 2020 sera l’année de tous les défis pour le réseau des CMA.




Jean-Paul PAGOLA, Président du Conseil d’administration de l’Urssaf Aquitaine, Guy MOREAU, Conseiller régional, Délégué Reprise et transmission, et Jean-Pierre GROS, Président CRMA Nouvelle-Aquitaine.
Jean-Paul PAGOLA, Président du Conseil d’administration de l’Urssaf Aquitaine, Guy MOREAU, Conseiller régional, Délégué Reprise et transmission, et Jean-Pierre GROS, Président CRMA Nouvelle-Aquitaine.

I - UNE DYNAMIQUE ARTISANALE FAVORABLE, TANT POUR L’ÉCONOMIE QUE LA FORMATION

Avec toujours plus d’entreprises (près de 150 000 unités au 1er janvier 2020), le secteur artisanal en Nouvelle-Aquitaine n’échappe pas à la croissance constatée au niveau national. ­Tiré par les métiers des services (40% des créations) et du bâtiment (36%), l’artisanat s’est largement densifié ces dix dernières années (+46%). Une densification qui s’explique, certes par un certain regain d’intérêt pour les métiers manuels ou plus marginalement par la quête de sens au travail, mais plus  directement par le phénomène, pour ne pas dire le raz-de-marée, de la micro-entreprise : 71% des créations d’entreprises ayant été réalisées sous ce régime en 2019 dans la région.
Autre constat, celui de la faible féminisation des métiers (3 entreprises sur 4 sont dirigées par des hommes), constat contre lequel le réseau des CMA s’est engagé, notamment avec la création du Concours Madame Artisanat, avec la volonté de valoriser les femmes entrepreneures, les apprenties…

Enfin, si 75% des artisan.es ont moins de 55 ans en Nouvelle-Aquitaine, le quart restant devra prendre sa retraite dans les 10 ans à venir et pose la question du maillage du territoire et du renouvellement des services proposés dans les zones urbaines et bien entendu rurales.

Du point de vue de la formation, la Nouvelle-Aquitaine est la Région de France où les CMA forment le plus d’apprenti.es (11 000 environ) dans les Centre de Formation d’Apprentis (CFA) qu’elles pilotent. Avec une croissance de 498 apprentis en un an, les rangs des CFA, des laboratoires et ateliers des artisans, voient leurs effectifs gonfler de +4,8%. Un véritable effort de formation supporté par les entreprises artisanales classiques (hors micro), seules à pouvoir accueillir et former des apprenti.es dans les conditions imposées par la loi (diplômes, expérience…).
La Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a transformé les CFA en organismes de formation professionnelle, les place directement dans le champ concurrentiel, et leur permet également de s’adresser à de nouveaux publics.
 

II - MIEUX CONNAITRE ENTREPRISES POUR DE MEILLEURS SERVICES : UN NOUVEAU PARTENARIAT AVEC LES URSSAF

Les Urssaf et la CRMA Nouvelle-Aquitaine ont décidé de formaliser un partenariat afin de sensibiliser, en amont, sur les problématiques de l’emploi les créateurs et repreneurs d’entreprises, de faciliter les démarches des entreprises créatrices d’emploi et de mettre en place le plus en amont possible des dispositifs d’appui aux entreprises en difficulté.

Avec cette convention, le réseau des Urssaf et des CMA ont la volonté d’améliorer, dès 2020, leurs échanges de données informatisées dans un souci d’amélioration constante de l’offre de service aux artisans, de partager des statistiques plus pertinentes sur l’artisanat, les évolutions de la population artisanale et de contribuer à lutter contre le travail dissimulé sous toutes ses formes.

III- UN PROGRAMME D’ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES AMBITIEUX AVEC L’APPUI DU CONSEIL RÉGIONAL DE NOUVELLE-AQUITAINE

Aux côtés du Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine, le réseau des CMA accompagne les entrepreneurs à chaque étape, depuis le projet de création / reprise (14 500 personnes informées et sensibilisées en 2019, 3 500 accompagnées dans la préparation de leur projet…), jusqu’à la transmission de l’entreprise (735 cédants conseillés et accompagnés…) en passant par l’aide au développement (2200 entreprises conseillées et accompagnées individuellement, 700 informées dans le cadre d’ateliers conseil, 600 engagées dans des marques collectives (Artisans Gourmands, Répar’Acteurs) et dans les dynamiques de transitions (innovation, environnement, numérique, RH…).
Par ailleurs, le dispositif d’accompagnement des CMA facilite l’accès des entreprises aux aides de la Région en matière d’investissement, de conseil…
Enfin, la volonté d’être toujours plus proche des entreprises a permis au réseau des CMA de s’engager dans une transformation profonde de son offre de services, avec notamment la mise en place dès 2020 du Parcours créateur, à la fois en présentiel et digital, en complément du Stage de préparation à l’installation…

IV- L’ARTISANAT, PILIER DE L’ECONOMIE DE PROXIMITÉ

Actrices majeures de l’économie de proximité, les entreprises artisanales ne sont pas délocalisables et concourent au maillage des territoires, jusque dans les bourgs les plus isolés. Un constat renforcé par une densité artisanale (nombre d’entreprises pour 10 000 habitants) qui progresse en Nouvelle Aquitaine : 246 au 1er Janvier 2020 (contre 229 en 2018).

Aussi, afin de développer toujours plus de services en direction des entreprises, les CMA de Nouvelle-Aquitaine s’appuient sur les 39 points de contact présents sur le territoire, antennes et CFA compris. Des points de contacts qui permettent de se diversifier; d’ouvrir les CMA à de nouveaux publics (personnes en reconversion, association au consortium piloté par le CIBC pour devenir CEP…), et de développer des programmes en faveur de l’alimentaire de proximité ou de la silver économie, illustrations de notre implication dans le soutien, avec la Région, au maintien et développement de l’économie de proximité.

Enfin, le réseau des CMA conduit de nombreuses actions avec, et en direction des EPCI, pour les conseiller et les accompagner au quotidien dans l’installation, la pérennisation et le développement d’activités artisanales sur leur territoire : valider la conformité des infrastructures, trouver un futur exploitant, dynamiser la transmission d’entreprises, créer ou maintenir les commerces de proximité, renforcer l’attractivité du centre bourg / centre ville, optimiser l’élimination des déchets…

À l’approche des élections municipales, les CMA ont souhaité mettre à disposition de tous les candidats et donc des futur.es élu.es un guide de bonnes pratiques afin qu’ils / elles puissent s’en inspirer le plus largement possible pour la campagne électorale et dans l’exercice de leurs fonctions ensuite.

Ce recueil rassemble des exemples concrets d’actions pertinentes mises en place par les chambres de métiers et de l’artisanat mais aussi des initiatives positives pour encourager le développement de l’artisanat et faciliter le quotidien des entreprises de proximité (cf annexe).

V- LE RÉSEAU DES CMA, UN RÉSEAU EN TRANSITION

Afin de répondre aux nouveaux enjeux de l’artisanat, le réseau des CMA engage une transformation interne sans précédent. En 2021, comme partout en France, les CMA de la région Nouvelle-Aquitaine formeront un établissement unique dont l’objectif sera le renforcement de la proximité et des services en direction des artisans. En ce sens, de nouvelles campagnes nationales de communication (#labonneréponse, «histoire d’engagement») vont, dès cette année, porter la voix des CMA afin de renforcer encore leur positionnement de partenaire privilégié des entreprises artisanales.

Télécharger le dossier de presse complet






Twitter
Facebook
Rss
LinkedIn
Newsletter







Document sans nom
Près de chez vous

Document sans nom


Suivez-nous sur Facebook

Document sans nom
ACTUALITES L'ARTISANAT
   
Nationales et régionales Les chiffres clés
Départementales Les études et synthèses
  Les collectvités territoriales
LA CRMA Les partenaires
  Les organisations pro.
Les élus  
Les missions  
Les appels d'offres  
Document sans nom
L'ECONOMIE LA FORMATION
   

L'appui aux filières

URMA : l'ambition formation

La création-reprise

Information / orientation
Le développement Olympiades des métiers
La transmission Apprentissage / alternance
Les collectivités Formation continue
  Conseil de la formation
  Examens Taxis et VTC
Document sans nom
PRESSE CONTACT
Espace presse La CRMA
  Les CMA
A LIRE Les CFA
Le livre blanc  
Le marché du travail NEWSLETTER
A SUIVRE ! Le logo CRMA
Annuaire de liens