CRMA & Artisanat de Nouvelle-Aquitaine
ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER
Menu
Artisanat Nouve Artisanat Nouve

"Sans la mobilisation des artisans, il n'y aurait pas d'apprentissage en France"


Devant une centaine d'apprentis et leurs maîtres d'apprentissage, la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud a rendu hommage à l'engagement des artisans en faveur de l’apprentissage, en clôture des 18èmes rencontres sénatoriales sur ce thème.




"Sans la mobilisation des artisans, il n'y aurait pas d'appretnissage en France" a salué Muriel Pénicaud en direction de Bernard Stalter, président de l'Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat.
 

La Ministre du Travail a évoqué un paradoxe typiquement français. Sept jeunes sur dix trouvent un emploi à l'issue d'une formation initiale en apprentissage. Trois sur dix créent une entreprise. Mais ils sont seulement 400 000 à opter pour ce dispositif chaque année : 7% des 15-25 ans. Cette même tranche d'âge qui subit de plein fouet le sous-emploi. En effet, un jeune sur cinq est au chômage. 
Tout le contraire de la Suisse, où s'est rendue la Ministre en amont de la réforme de l'apprentissage. Dans ce pays, 20% des jeunes optent pour l'apprentissage. Et seulement 4% des travailleurs de cette classe d'âge sont à la recherche d'un emploi.  

C'est à ce dysfonctionnement que le gouvernement s'attaque, dans le cadre de la réforme de l'apprentissage, qui sera présentée en conseil des ministres le 27 avril.

Au cours de son intervention lors des 18èmes rencontres sénatoriales, Muriel Pénicaud est revenue sur les freins à l'apprentissage. 
Le premier d'entre eux réside dans la méconnaissance de la réalité de l'apprentissage et des métiers qu'il permet d'exercer.
La Ministre identifie aussi des freins inscrits dans le Code du Travail. Par exemple l'interdiction faite à un boulanger de travailler la nuit. Ou encore le fait que les contrats d'apprentissage démarrent en septembre. Une fois la nouvelle réforme adoptée, les entreprises pourront recruter des apprentis toute l'année, en fonction de leurs besoins et non des imprératifs du calendrier scolaire.  

L'article original entier sur : https://bit.ly/2qXTUnn






Twitter
Facebook
Google+
Rss
Newsletter





Document sans nom
Près de chez vous

Document sans nom


Nos derniers tweets
Vous souhaitez suivre l'actu de l'artisanat sur Facebook? Aimez notre page sur https://t.co/gNLG7ECLcw
Lundi 20 Août - 06:30
La plus petite boulangerie de France est-elle à la Rochelle ? Ludovic Frey qui dirige une petite boulangerie, L'Ami… https://t.co/PTv0QaQraR
Lundi 13 Août - 12:26
Vous souhaitez suivre l'actu de l'artisanat sur Facebook? Aimez notre page sur https://t.co/gNLG7ECLcw
Lundi 13 Août - 06:30
Document sans nom
ACTUALITES L'ARTISANAT
   
Nationales et régionales Les chiffres clés
Départementales Les études et synthèses
  Les collectvités territoriales
LA CRMA Les partenaires
  Les organisations pro.
Les élus  
Les missions  
Les appels d'offres  
Document sans nom
L'ECONOMIE LA FORMATION
   

L'appui aux filières

URMA : l'ambition formation

La création-reprise

Information / orientation
Le développement Olympiades des métiers
La transmission Apprentissage / alternance
Les collectivités Formation continue
  Conseil de la formation
  Examens Taxis et VTC
Document sans nom
PRESSE CONTACT
Espace presse La CRMA
  Les CMA
A LIRE Les CFA
Le livre blanc  
Le marché du travail NEWSLETTER
A SUIVRE ! Le logo CRMA
Annuaire de liens